Castéra-Verduzan et les thermes : une longue histoire ...

 

Adresse Rue des Fontaines
Téléphone 05 62 68 00 00
Courriel Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Site Web www.thermes-gers.com et Facebook
Géolocalisation

Plan d'accès

 

Le développement du village a été étroitement lié à celui des sources qui sont au nombre de trois. Le Journal du Gers annonçait pour le 5 mai 1820 l'ouverture du nouvel établissement de bains pourvu de baignoires en marbre blanc. (22 pour l’eau sulfureuse et 6 pour l’eau ferrugineuse).

 

 alt

 

 alt

 

L’établissement minéro-thermal fut érigé, après avoir rasé le précédent, en 1817 sous la direction de Poirée inspecteur général des Ponts et Chaussées. Son coût fut de 40 000 F or, somme considérable pour l'époque. Un témoignage du médecin inspecteur : « modèle d'architecture, c'est un des plus beaux bâtiments de France, nous le devons à M. le marquis de Pins, homme généreux, philanthrope, éclairé et grand propriétaire du Gers ». L'établissement présente toujours son péristyle de style classique avec une belle mise en valeur des arcades.  
 

 

L’Histoire et la naissance des eaux thermales de Castéra-Verduzan remonte au moins à l’époque gallo-romaine. Propriété des Templiers au XIIe puis des Comtes d’Armagnac jusqu’au règne d’Henri IV puis des rois de France, les sources prennent un réel essor sous le règne de Louis XV grâce notamment à Raulin, docteur en médecine, inspecteur des eaux minérales du Royaume, qui en reconnait les vertus curatives dans son « Traité des Eaux Minérales de Verduzan », à l’intention d’Etigny, qui réalise les travaux de captage de la principale des sources, celle d’eau sulfurée, et au Marquis de Miran, qui obtient la concession des sources en 1771 et fait bâtir des baignoires à usage des curistes. Leur renommée n’a cessé de grandir, à la fin du XIXe siècle, l’établissement thermal a une fréquentation égal à celle de Vichy. Par le passé, il y avait les Thermes de Maska dont l’ouverture des bains fut fixée au 10 juin 1844. Cette station, qui se situa tout le XIXe siècle au troisième rang des stations gersoises, périclite entre 1850 et 1860 avant que le succès ne revienne et ne se maintienne jusqu’à la Grande Guerre avant que son propriétaire ne doive se résigner à fermer définitivement l’établissement en 1936.

 

 

Le complexe thermal accueille les curistes et amateurs de bien-être.
 
Classé station hydrominérale, le centre a les agréments pour les indications suivantes :
> Affections Digestives et maladies métaboliques (AD)
> Affections des Muqueuses Bucco-linguales (AMB)
 
Les eaux de Castéra-Verduzan (22°) sont sulfatées, calciques et magnésiennes (PH 8,1)
 
L'eau thermale de Castéra-Verduzan est aussi utilisée dans la fabrication de divers produits bucco-dentaires et cosmétiques. Pour plus de détails voir cette page
 
En plus des cures médicales les thermes de Castéra vous proposent un espace d'aqua-détente avec sa Piscine thermale avec bains bouillonnants, lits d’hydromassages, cols de cygne. Un spa, un hammam et un sauna complétent cette offre "détente".
 

 

Vous pourrez aussi profiter des activités "forme" !

 
Séances d'Aquagym.

 alt

 
Salle de musculation.

 alt

 
Village thermal situé au cœur du Gers
département de la région Occitanie.

Adresse

Place Odilon-Lannelongue
32410 Castéra-Verduzan
Tél : 05.62.68.13.11
Plan d'accès

Horaires

Du Lundi au Vendredi :
- 08h30-12h30
- 13h30-17h30